Questions & Réponses

Combien de séances il va me falloir ?

Il n’est pas possible d’estimer à l’avance le nombre de séances qui seront nécessaires pour soulager au mieux vos symptômes. Ainsi, certaines manifestations nerveuses développées récemment peuvent répondre immédiatement et de façon spectaculaire au traitement : parfois, une séance suffit pour soulager une attaque de migraine ou une crise d’insomnie ponctuelle !Dans la plupart des cas, cependant, ces symptômes qui vous font souffrir depuis des mois, voire des années, connaîtront une amélioration progressive : la régulation cérébrale demande un minimum de temps et de persévérance, comme toute forme de rééducation, de réapprentissage !De même, il n’est pas possible de savoir à l’avance quel symptôme va être amélioré en premier : le cerveau est un organe d’une très grande complexité, et la manière dont les neurones vont se réorganiser n’est pas prévisible.
Malgré tout, les premières séances nous donneront une bonne indication du degré d’amélioration potentielle dont vous pourrez bénéficier.

C’est dangereux les électrodes ?

Non, cela ne comporte aucun danger, pour une raison très simple : ces électrodes sont seulement des récepteurs qui enregistrent l’activité de votre cerveau en temps réel : aucun signal électrique n’est envoyé vers votre cerveau, à aucun moment.

Il y a des effets secondaires ou des contre-indications ?

Non, il n’y a aucune réelle contre-indication à cette méthode, quels que soient les troubles dont vous pourriez souffrir.

Le logiciel s’adapte à votre fonctionnement cérébral et ne lui impose rien.

Les effets secondaires que vous pourriez éventuellement rencontrer sont minimes et toujours temporaires. Il s’agit généralement d’une légère fatigue et parfois de légers maux de tête après les premières séances.

Ils disparaîtront après quelques sessions, quand votre cerveau se sera habitué au processus de régulation.

C’est un système non invasif. Il s’agit d’une méthode de régulation du système nerveux, conduite par un logiciel autonome et supervisée par un praticien expérimenté.
Aucun diagnostic n’est posé en séance de Neurofeedback dynamique, ni aucun traitement médical (thérapeutique ou médicamenteux) n’est proposé. La méthode est d’ailleurs parfaitement complémentaire à une approche plus classique, médicale ou autre.

Quelle est la fréquence des séances de Neuroptimal ?

Il est conseillé de réaliser une à deux séances par semaine, la fréquence n’étant pas liée à la gravité ou à l’ancienneté du problème.

Il est également recommandé de faire au départ quelques séances régulières et rapprochées pour ressentir les premiers changements, puis chacun sentira à quelle fréquence il souhaite faire ses séances.

Quand arrêter l’entraînement avec Neuroptimal ?

C’est le client qui décide : il peut arrêter quand il est satisfait des changements qui se sont opérés, ou bien simplement faire une pause et reprendre quand il le souhaite.

À partir de quel âge peut-on faire des séances ? Et jusqu’à quel âge ?

Il n’y a aucune restriction d’âge pour Neuroptimal. Le cerveau est actif et plastique dès la naissance, et peut apprendre à mieux se réguler grâce aux séances à tout âge. Dans le cas d’un enfant, Il est nécessaire qu’il puisse garder les capteurs sur sa tête, et s’il venait à les enlever, il suffira de les remettre à leur place.

Y a-t-il des restrictions pour certaines pathologies ?

Là encore, il n’y a aucune restriction ou contre-indication. NeurOptimal est une méthode générique, qui informe le cerveau sur sa propre dynamique et lui permet de mieux se réguler là où c’est nécessaire. La réorganisation des connexions entre neurones ira toujours dans le sens d’une meilleure régulation, quel que soit le trouble.

Peut-il y avoir des effets secondaires ?

On peut effectivement ressentir des effets secondaires temporaires, qui ne durent que le temps que le cerveau parvienne à se réguler. Cela peut être par exemple une grande fatigue, des maux de tête, voire une augmentation des symptômes. Vous pouvez parfois voir disparaître certains troubles secondaires, jusqu’à ce que votre cerveau ait intégré la nouvelle information pour un fonctionnement optimal.

La prise de médicaments est-elle compatible avec Neuroptimal ?

Oui, les deux peuvent se faire en parallèle.

Vous pouvez informer votre médecin (ou psychiatre) de votre décision de suivre des séances avec NeurOptimal. Après quelques séances de Neurofeedback, il se pourra, mais pas toujours, que la posologie demande un réajustement. Votre médecin décidera avec vous de l’adaptation à mettre en place, et toute décision concernant le changement de votre médication ou toute question d’ordre médical devra être discutée avec lui.

Si votre médecin a des questions sur le Neurofeedback, nous sommes disponibles pour répondre à ses questions et discuter de votre évolution. Nous ne communiquerons aucune information à votre sujet sans votre consentement.